Une exposition artistique (ou exposition d’art) désigne traditionnellement l’espace et le temps où des objets d’art rencontrent un public (spectateur). Une exposition est souvent temporaire, s’achevant à l’issue d’une période déterminée, par opposition à une exposition permanente qui présente des collections sans limite de temps.

Une exposition peut présenter des peintures, dessins, photographies, sculptures, installations, vidéos, sons, performances d’artistes ou de groupes d’artistes ou bien des collections d’une forme spécifique d’art. Les œuvres peuvent être exposées dans des institutions spécialisées (musées, centre d’art), des galeries privées, ou des lieux dont la destination principale n’est ni la présentation, ni la vente d’art (bar, hall d’entreprise, mairie, etc.). Une distinction importante existe entre les expositions où les œuvres sont en vente (galerie), et celles où elles ne sont pas en vente.

Cette page est alimentée tous les jours, y compris avec les annonces de dernière minute. Vous pouvez consulter également l’ensemble de la programmation culturelle ici.

Jan
24
ven
LES JARDINIERS D’EDEN @ Musée de la Création Franche
Jan 24 2020 @ 14:00 – Jan 10 2021 @ 18:00
LES JARDINIERS D'EDEN @ Musée de la Création Franche | Bègles | Nouvelle-Aquitaine | France

Depuis toujours, l’Homme met en scène son milieu naturel, l’environnement dans lequel il évolue. Des représentations animalières dans les grottes néolithiques au Land art, la nature est une source de préoccupation et d’inspiration inépuisable.

Ainsi en est-il aussi dans l’art brut et les arts apparentés.

La nature est ontologiquement l’un des communs structurant toute vie sociale. Aujourd’hui dangereusement prise d’assaut par un ultra libéralisme débridé, elle est au cœur de préoccupations personnelles et de mobilisations individuelles dont tous les considérants s’agrègent dans l’engagement collectif de la bataille pour le climat.  Les œuvres des créateurs de la collection Création Franche attestent de cette conscience partagée et du désir d’un autre monde. Leur travail fait l’objet d’une imagerie intérieure puissante, spontanée, sensible, intime. Ce faisant, ces créateurs reconfigurent l’existant et se font les jardiniers d’un monde onirique défait du carcan du réel.

Pour cette exposition, une importante sélection d’œuvres du fonds de collection met en lumière toutes les facettes qui constituent les trois règnes du vivant : animal, végétal et minéral.

Qu’elles soient rêvées, fidèles à la réalité, poétiques, engagées, figuratives ou abstraites ces productions donnent à voir une lecture recomposée de la nature et questionnent plus largement le rapport des auteurs à leur environnement proche, et, débordant les frontières de leur quotidien, la projection qu’ils en font. Elles disent aussi de ce qu’est la création spontanée, prompte à s’emparer des matériaux les plus accessibles, à portée de main et de regard, incarnation de « l’homme du commun à l’ouvrage » cher à Jean Dubuffet.

 

Vernissage, le vendredi 24 janvier à 18h.

Juin
26
ven
Alain Lacoste : bricoleur de poésie @ Musée de la Création Franche
Juin 26 @ 15:00 – Sep 6 @ 19:00
Alain Lacoste : bricoleur de poésie @ Musée de la Création Franche | Bègles | Nouvelle-Aquitaine | France

C’est avec l’exposition personnelle rétrospective « Alain Lacoste : bricoleur de poésie » que le musée de la Création Franche est très heureux de pouvoir à nouveau ouvrir ses portes au public !

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

Alain Lacoste est au tout départ de l’aventure Création Franche. Il est l’auteur de la première exposition présentée par la galerie Imago (1988), animée par Gérard Sendrey, avant même la création du Site de la Création Franche (1989) qui deviendra musée municipal en 1996.

Dans un courrier adressé à Gérard Sendrey et reproduit dans « Le cas Lacoste », catalogue édité à l’occasion de ladite exposition, Michel Thévoz, premier conservateur de la collection de l’Art Brut, installé par Jean Dubuffet, écrit : « Lacoste est capable de déchaîner une tempête dans un tout petit format et de nous faire tanguer sur un bateau ivre… sa peinture est intensément communicative… [son] art désencadré, émasculé et jubilatoire ! »

Alain Lacoste ne se départira jamais de cette démesure aventureuse, affranchie des conventions. C’est ce que met en perspective la rétrospective que lui consacre le musée de la Création Franche de juin à septembre prochain dans six de ses salles. Elle remonte loin le temps, jusqu’à « l’avant Lacoste », terra incognita du grand public qui ne connait du mayennais que les images détournées, les « colleries », les taches et les sculptures désarticulées. Soit une itinérance ouverte à l’inédit qui met en lumière près de deux cents œuvres. Outre ce grand nombre de travaux, une salle documentaire resitue l’auteur, ses liens et rencontres marquantes, ses habitudes de travail métronomiques dans le contexte de sa maison-atelier à la Tremblaie en Mayenne.

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

Afin de vous accueillir dans le respect des consignes sanitaires liées au Covid-19 et selon la configuration des locaux, de nouvelles modalités d’accueil du public sont à prendre connaissance en cliquant sur le lien suivant : http://www.musee-creationfranche.com/?page_id=2416

Juil
1
mer
David Coste : Une montagne(s). Humanités heureuses et autres paysages charmants. Chapitre 2 @ les arts au mur artothèque
Juil 1 @ 14:00 – Sep 20 @ 18:00

Visuel — © David Coste

Cette exposition est le second chapitre d’un projet organisé à l’occasion de la sortie du livre de David Coste, Une montagne(s). Elle présente à l’artothèque une installation faite de dessins dans l’espace rejouant d’étranges paysages issus du livre. L’univers de l’artiste questionne les images, ici le motif de la montagne dans le cinéma.

« Scène de crash : un avion heurte des reliefs montagneux par mauvais temps. Travelling avant à travers la carlingue pulvérisée de l’engin. Par l’une des extrémités se devine l’environnement extérieur, totalement enneigé. Mouvement de caméra : les restes de l’appareil, qui a perdu ses ailes, sont dispersés à ses abords et à moitié ensevelis sous la neige, tels une pluie de rochers métalliques. Chaque débris est étrangement sculptural. Leur agencement constitue une sorte d’installation effroyable. » Jérôme Dupeyrat, « Images / hétérotopies », extrait

 

Sep
19
sam
Finissage David Coste : Une montagne(s). Humanités heureuses et autres paysages charmants. Chapitre 2 @ les arts au mur artothèque
Sep 19 @ 14:00 – Sep 20 @ 18:00

Finissage de l’exposition en présence de l’artiste

Dans le cadre de Journées Européennes du Patrimoine

Sa 19 & Di 20.09.20, ouverture exceptionnelle de 11h à 18h 

Samedi 19, de 14h à 16h, Atelier RécréO’mur pour les enfants à partir de 5 ans avec leurs parents, une découverte plastique de l’exposition !

Dimanche 20, de 11h à 18h, Finissage de l’exposition, visite et rencontre avec David Coste tout au long de la journée.

Visuel — © David Coste

Sur réservation